Fenêtres sur le monde : présentation

Dans ce cycle d’écriture créative à l’année, cette proposition d’écriture nous fait passer d’un regard tourné vers l’intérieur (moi tout seul, ma trousse, mes toponymes) à un regard vers l’extérieur. C’est désormais du monde qu’on va parler… C’est bien entendu une autre façon de parler de soi, de ses perceptions, mais on va toutefois s’attacher à gommer le « je » pour mieux laisser entendre ce qu’il a à dire.

La consigne avait été mise en ligne et largement commentée par François Bon à l’occasion de l’atelier d’écriture « Ecrire la ville« , organisé par la BNF. Elle est développée dans cette page : http://classes.bnf.fr/ecrirelaville/propos/01_1.htm

On peut y regarder notamment une entretien vidéo avec l’auteur du texte qui inspire cet atelier, Raymond Bozier. Il fait une analogie entre la tête humaine, dotée d’ouvertures sur le monde, et les maisons qu’on construit sur ce modèle (une intériorité avec des ouvertures sur l’extérieur). C’est de cette image qu’on s’est servi au départ pour amorcer la thématique en classe.

On trouvera par ailleurs une présentation de l’œuvre de référence, les Fenêtres sur le monde, avec des extraits déclencheurs en classe, notamment la série « Impresses » qui induit une écriture sous forme de phrases nominales : http://classes.bnf.fr/ecrirelaville/textes/01.htm

Enfin, en 2009, d’autres élèves de 3e du LFIB s’étaient déjà essayés à cette consigne, et avaient aussi proposé un enregistrement de leurs textes, lus par eux, bruités avec des sons de Bangkok. Le résultat est visible (et audible) ici : http://www.asiecast.net/spip.php?article12

La publication des textes sur ce blog induit une lecture « croisée » : celle des textes des élèves, d’une part, et celles des images d’autre part (un parcours aléatoire parmi les fenêtres de l’endroit d’où ils écrivent, le LFIB). L’idée est de jouer du contraste dans lequel ils se trouvent eux-mêmes au moment de l’écriture : évoquer par des mots ce qu’on a en tête, tout en ayant vue sur le dehors, des fenêtres du lycée (principalement du nouveau bâtiment). Seule exception à cette règle : la photo proposée par Gugus la Puce, que je lui ai volée pour illustrer cet article.

Cet article, publié dans Présentation(s), Vers le dehors, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fenêtres sur le monde : présentation

  1. Guizmo De connor dit :

    Dommage que ce soit la fin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s